Aide et questions fréquentes


1 - Pendant le Trekking : Nuits en Lodge

Les lodges ne sont pas des hôtels , leur confort est variable et parfois sommaire.
Nombreux sont ceux qui possédes des douches chauffés à l'énergie solaire “ souvent payante” les chambres sont généralement pas chauffées . Un bon duvet est obligatoire.
Les lodges sont rarement joignables par téléphone et ne peuvent être réservés à l’avance. Un sherpa de notre équipe part en avant du groupe pour prévenir de notre arrivée. Pour cette raison, nous ne pouvons pas réserver à l’avance de chambre individuelle.

2 - L’équipe

  • Un guide-accompagnateur népalais francophone. Pour les visites optionnelles de Kathmandu, votre guide de trek vous accompagne s’il possède aussi la licence culturelle. A défaut, vous êtes accompagné par un guide culturel différent de votre guide de trekking.
  • Durant le trekking, un sirdar (chef des porteurs) et un porteur pour deux participants. En fonction de la taille du groupe, un ou plusieurs sherpas. Futurs sirdars, ils veillent à votre confort et ferment la marche.

3 - Les repas

Dîners et petits déjeuners pris dans les lodges.
  • Le repas de midi n’est pas un pique-nique, mais une véritable pause déjeuner, relativement longue en raison de la préparation de la cuisine. Cette longue halte permet aussi à nos porteurs de bien se nourrir, le déjeuner étant le principal repas de leur journée, pris la plupart du temps dans un lodge, mais il peut arriver que nous fassions halte en pleine nature. Nous nous efforçons de faire varier les repas (menus groupes) entre chaque lodge, il y a cependant moins de souplesse que lors des trekkings sous tente, où le cuisinier prépare la nourriture pour notre seul groupe.
  • Pendant le trekking, vous trouverez, dans des échoppes au long du parcours, des compléments énergétiques tels que barres chocolatées ou biscuits. Offrant un choix plus limité qu’en France, vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter quelques barres de céréales complémentaires adaptées à votre goût.
Les hindouistes et les bouddhistes sont le plus souvent végétariens. On y mange donc peu de viande ou de poisson. Les plats sont à base de pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, etc.

Boissons:

pendant le trekking, le thé est servi aux repas. Les autres boissons, y compris l’eau minérale, restent à la charge des participants. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les lodges, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes. Evitez l’achat de bouteilles en plastique, qu’il faut ensuite recycler.

4 - La santé

Vaccins

Vaccins obligatoires
Pas de vaccin obligatoire.
Mais la vaccination contre la fièvre jaune devient obligatoire si vous avez effectué auparavant un séjour ou transit dans un pays situé en zone d'endémie.
Vaccins conseillés
Nous vous recommandons fortement d'être à jour des vaccinations classiques : diphtérie-tétanos-poliomyélite +/-coqueluche, tuberculose, fièvre typhoïde, hépatites A et B.
En cas de séjour prolongé, pendant le période de transmission, il est souhaitable d'être immunisé contre l'encéphalite japonaise.
Paludisme
Le paludisme est présent toute l'année en dessous de 2 000 m d'altitude et notamment dans les zones rurales du Teraï - classification zone 2. Un traitement antipaludéen est nécessaire. Consulter votre médecin traitant.
Un traitement antipaludéen n’est pas nécessaire pour un trekking. Les treks se déroulent, la plupart du temps, au-dessus de l’altitude de vie du moustique porteur. Aux altitudes inférieures, en début et fin de circuit, les régions traversées peuvent présenter quelques risques de transmission.
Prévoir en complément à titre préventif une protection individuelle contre les piqûres de moustiques (répulsif, vêtements amples et couvrants).

Dengue

La dengue est présente dans le Téraï. Il est recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques.

Dentiste et médecin

Nous vous recommandons d'effectuer une visite de contrôle avant votre départ.
Extrait du site de l’ambassade de France au Népal, relatif aux assurances et prise en charge des frais de recherche
“Au Népal, tous les secours en montagne sont payants, ils peuvent prendre du temps à organiser et sont dépendants de la météo, les hélicoptères ne volant que dans de bonnes conditions. L’assurance relève de la responsabilité des particuliers. A défaut, ils doivent financer eux-même le coût des recherches et/ou du rapatriement. Au Népal, les hélicoptères ne décollent que s’ils ont la garantie d’être payés.
Il est impératif de lire soigneusement les clauses du contrat d’assurance. Toutes les assurances voyages ne couvrent pas les frais de recherche et d’évacuation en montagne, en particulier celles allant avec l’utilisation d’une carte de crédit. Etre assuré pour un rapatriement implique le plus souvent uniquement la prise en charge du transfert à partir d’un hôpital vers la France. Cela ne couvre pas nécessairement les recherches en montagne et les frais d’évacuation vers un hôpital. De même, parfois, seuls les accidents sont couverts et non les maladies, comme le mal des montagnes.
La garantie “neige et montagne” de la carte Visa ne permet pas d’avancer les frais de secours en montagne (sauf accord spécifique avec les professionnels locaux, ce qui n’est généralement pas le cas au Népal). La souscription d’une autre assurance est indispensable pour garantir aux compagnies privées d’hélicoptères le paiement des recherches en montagne et le retour vers Kathmandu. Une assurance de voyage peut également vous assurer pour votre voyage. Connaître et faire connaître les références de son contrat et les coordonnées de son assurance permet une intervention beaucoup plus rapide des secours.”

5 - Formalités, Ambassades et Consulats

Ressortissants Français:

Avant toutes démarches administratives , merci de vérifier que votre passeport est valable plus de 6 mois après la date du retour et qu’il comporte au minimum 2 pages vierges.
  • Pour le trekking : vous avez besoin de :
  • D’un permis de trekking - nous s’occuper de l'obtention de ce permis . Merci de nous envoyer dès l’inscription la copie de la page administratives de votre passeport et quatre photos d’identités récentes.
  • Portage :
    1. Contrairement à d’autres pays himalayennes , la tradition de portage à dos d’homme existe au Népal depuis la nuit des temps.
    2. C’est une source de revenus non négligeable pour de nombreux Népalais qui portent des charges importantes jusqu'à 50 kg.
    3. Dans le cadre d’un trekking , en accord avec les syndicats locaux , ce poids est limité à 30kg par porteur. Chacun de nos porteurs prend en charge , en plus de ses affaires personelles , les bagages de deux participants . Nous vous demandons de limiter le poids de votre sac de trekking à 12Kg.

6 - Vous préparer à partir

Préparation physique

Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme une fois par semaine en marchant (15 km environ) si possible sur un parcours avec dénivelée (250 m/h) ou en pratiquant une activité sportive (1 h à 1 h 30).

Votre pharmacie individuelle

Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
  • Un antalgique.
  • Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
  • Un antibiotique à large spectre.
  • Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
  • Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
  • Un antiseptique.
  • Un veinotonique.
  • De la crème solaire et de la Biafine.
  • Un collyre.
  • Des pastilles pour purifier l'eau.
  • Un répulsif contre les moustiques ; veuillez vous reporter à la rubrique "Santé".
  • En complément: pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d'oreilles, vos médicaments personnels.
Voir le chapitre "La santé" qui peut vous donner des indications sur des traitements particuliers : altitude, palu,...

Vos bagages

L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas transporté par l’équipe logistique sur place. Confié aux porteurs, il ne devra pas excéder 15 kilos par personne.
Mise à disposition d'un sac pendant le trekking :A votre arrivée à Kathmandu, un sac de voyage (capacité 80 L) sera mis à votre disposition. Vous pourrez y déposer vos affaires personnelles, votre sac de voyage pouvant demeurer à la consigne de l'hôtel pendant votre absence. Ces sacs, dont le volume est étudié pour le transport à dos d'homme, conviennent bien aux porteurs. Nous vous invitons à les utiliser en lieu et place de vos propres sacs.

Equipement de base

  • Des sous-vêtements thermiques type Carline (séchage rapide).
  • Des micropolaires.
  • Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation).
  • Une veste imperméable et respirante type Goretex.
  • Une cape de pluie.
  • Des pantalons de montagne.
  • De bonnes chaussettes.
  • Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
  • Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
  • De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
  • Une paire de gants chauds et imperméables type Goretex.
  • Une paire de gants de rechange.
  • Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette).

Chaussures et matériel technique

  • Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains. Exemple dans la gamme X-Hiking de Salomon : les Habana 3, les Elios.
  • Des chaussures imperméables, à tige montante et une semelle offrant une bonne adhérence, type Contagrip ou Vibram. Exemple dans la gamme Trekking Salomon : la Alp 6 GTX ou la Revo.
  • Une lampe frontale.
    Exemple chez Petzl : la Tikka Plus.
  • Des bâtons de marche télescopiques.

Couchage

  • Un sac de couchage (température de confort + 5 °C/0 °C).

Bagages

  • Un sac à dos équipé de bretelles larges et d'une armature anatomique réglable, d’une contenance de 20 à 25 litres, pour vos affaires de la journée.
    Exemple chez Millet : le Hikker 28.
  • Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté la journée par l’équipe de portage ou par véhicule.

Divers

  • Des vêtements de rechange.
  • Une paire de lacets de rechange.
  • Une trousse de toilette et une serviette de bain.
  • Du papier toilette.
  • Un couteau de poche (en soute !).
  • Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
  • Une aiguille et du fil.
  • Une pochette antivol à garder toujours sur soi avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
  • Des vêtements légers pour la vallée de Kathmandu.

Pourboires

Ils font partie de la culture du pays. Au Népal il est de tradition de constituer une cagnotte remise à la fin du trek aux membres de l’équipe. Indépendant du salaire, ce geste auquel chacun participe selon sa satisfaction, est toujours apprécié. La somme totale est à répartir de façon hiérarchique entre les chauffeurs, le guide et l'équipe locale. Nous vous conseillons de réaliser une enveloppe collective, pour chaque intervenant (guide, cuisinier, muletiers, chauffeurs…) afin d'éviter les oublis.